Pour tout type de biens immobiliers ou bâtiments construits avant 1997


identification des matériaux sur site avec sondages destructifs et prélèvements puis analyses par des laboratoires partenaires accrédités. Inspection dans les bâtiments (y compris travaux de ravalement de façade) ou sur des enrobés bitumineux routiers (route, quais, parking, trottoirs….).

En outre, pour la démolition, le repérage consiste à identifier et à localiser les matériaux et produits contenant de l’amiante incorporés ou faisant indissociablement corps avec l’immeuble à démolir.


But : maîtriser le risque amiante c’est à dire protéger les travailleurs des entreprises de travaux et les personnes qui               vivent ou travaillent à proximité du lieu des travaux.


Domaine d’application :

- Repérage amiante avant travaux:

Tout Maître d’ouvrage qui réalise des travaux dans un bâtiment construit avant le 1er juillet 1997 est tenu de procéder, en collaboration avec un coordonnateur SPS (coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé) s’il y a lieu, à l’évaluation des risques liés à la présence d’amiante et de transmettre le résultat de cette évaluation aux personnels et entreprises intervenants.

- Repérage amiante avant démolition

Le propriétaire de tout immeuble bâti construit avant le 1er juillet 1997 est tenu, préalablement à la démolition de cet immeuble, d’effectuer un repérage des matériaux et produits contenant de l’amiante et de transmettre le résultat de ce repérage à toute personne physique ou morale appelée à concevoir ou à réaliser les travaux.


- Enrobés bitumineux routiers :

Identifier l’amiante et les HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) dans les enrobés avant les travaux de réfection ou d’entretien des voiries afin de prévenir les risques d’exposition à l’amiante des travailleurs et la classification du matériau en tant que déchet dangereux ou inerte.

Domaine d’application:

Dans le cadre de la responsabilité des gestionnaires de réseaux ou des maîtres d’ouvrages de travaux routiers, la présence d’amiante et d’Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) dit être maîtrisés.


Minéral contenu dans de nombreux matériaux et produits de construction.

Nocif pour la santé, polluant les bâtiments et l'environnement.

Les maladies liées à l’amiante sont provoquées par l’inhalation des fibres. Toutes les variétés d’amiante sont classées comme substances cancérogènes avérées pour l'homme. L’inhalation de fibres d’amiante est à l’origine de cancers de la plèvre (mésothéliome) ou des bronches et/ou des poumons (cancers broncho-pulmonaires) mais également d'autres pathologies non cancéreuses (épanchements pleuraux, plaques pleurales ou encore sclérose (asbestose).



Textes réglementaires et normatifs en vigueur :


Article L453-1 du Code du Travail conjointement à l’arrêté du 12/12/12 et conformément aux articles L 271-4 à L 271-6 du Code de la Construction et de l’Habitation et aux articles R 1334-19,  R 1334-22, R 1334-23, R 1334-24 et R 1334-29-6 et la liste C de l’annexe 13-9 du Code de la Santé Publique, issues du décret 2011-629 du 03/06/11.

Et selon la Norme NFX 46-020 de décembre 2008. « Repérage des matériaux et produits contenant de l’amiante. »





          AMIANTE


Nos experts à pied d’oeuvre

Repérage amiante avant travaux / démolition

AmianteV3.swf

Cette animation montre aux ouvriers et aux apprentis du bâtiment que l’amiante est toujours présent et qu’il faut se protéger de sa dangerosité.


Attention, amiante!


VIDEO

1 mn 20

Pour APPLE et PC

Pour PC

Cadexim Rhône

Protéger les Hommes, Respecter  l’Environnement